17ème session ordinaire du Conseil d’Administration u CNRST

/, Dernieres nouvelles(Actualités), Non classé/17ème session ordinaire du Conseil d’Administration u CNRST

17ème session ordinaire du Conseil d’Administration u CNRST

Sous la présidence du Pr Amadou Keita, ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, ce vendredi 25 mars 2022 s’est tenue dans sa salle de conférence, la 17ème  session ordinaire du Conseil d’Administration du Centre National de la Recherche Scientifique et Technologique (CNRST).

Au cours des travaux, au-delà du point d’exécution des recommandations formulées par la précédente session : Le rapport d’activités au titre de 2021 et l’exécution de son budget ; L’état d’exécution des recommandations de la XVIème session ; Le Rapport Annuel de Performance et Les projets de programme d’activités et de budget du CNRST pour 2022 ont été examinés

Dès l’entame de son discours, le ministre Pr Amadou Keita fera savoir que la recherche et l’innovation performantes sont des leviers essentiels pour accompagner le processus de développement socioéconomique et culturel de toute nation. ‘’Pourtant, bien qu’ayant pris conscience de cet état de fait, notre pays voit le domaine de la recherche et de l’innovation confronté à la faible valorisation des résultats de la recherche en rapport avec les priorités nationales de développement, l’absence d’un plan stratégique national de recherche prenant en charge les priorités de la recherche de notre pays, la lenteur dans la mise en œuvre de la politique nationale de la recherche, la désuétude des infrastructures et des équipements des laboratoires de nos Institutions de recherche’’, a-t-il déploré. Avant de dire que le contexte national marqué par une crise multisectorielle a fait prendre pleinement conscience de l’importance et de la nécessité de la recherche.

Au dire du ministre Pr Keita, des efforts louables ont été faits pour la promotion la recherche et l’innovation, à travers notamment, la mise en place du Fonds compétitif pour la recherche et l’innovation technologique (FCRIT), qui depuis 2017 tente tant bien que mal de démontrer à la face de la nation que nos chercheurs ont du potentiel à revendre. Toutefois, il a manifesté son regret, car, la recherche peine à trouver sa place dans nos réflexes de définition des politiques publiques, dans leurs mises en œuvre ou encore dans leurs évaluations. Cependant, il fera savoir qu’au niveau de son département, une réelle dynamique est en cours pour relever progressivement les défis de renforcement du Système National de Recherche, du Système National d’Innovation et de Vulgarisation des résultats de recherche afin de les rendre compétitifs et innovants. ‘’Une démarche qui nécessitera l’implication de tous les acteurs et bénéficiaires du système et l’appui des Partenaires Techniques et Financiers’’, dira-t-il.

S’adressant aux responsables des institutions d’enseignement supérieur et de recherche, le ministre souhaite qu’ils travaillent à créer plus de cohérence dans les activités de recherche en renforçant et en créant plus de synergie entre le CNRST et les laboratoires qui se créent et se structurent de plus en plus dans leur structure. ‘’L’adoption du décret fixant les modalités d’organisation de la recherche dans les institutions publiques d’enseignement supérieur et de recherche participe de cette volonté de mon département’’, a-t-il rappelé.

2022-03-28T12:06:54+00:00

About the Author:

Leave A Comment

Résoudre : *
6 − 4 =