Réserve de Biosphère de la boucle du Baoulé au Mali

La réserve de Fina est soumise à des perturbations anthropiques et pastorales qui ont tendance à atteindre et même les zones intégralement protégées. L’étude se propose de caractériser la végétation arborée et arbustive dans les zones encore non perturbées de cette réserve. Des unités homogènes à conditions écologiques comparables ont été identifiées dans l’aire centrale intégralement protégée.

L’application successive de l’analyse factorielle des correspondances aux matrices relevés x espèces de la végétation ligneuse a permis d’identifier quatre groupements végétaux ainsi que les espèces caractéristiques définies en fonction des microsites (plateau, vallée, glacis, plaine). La flore recensée pendant l’étude, essentiellement composée de phanérophytes, comprend 89 espèces reparties en 58 genres et 29 familles. Les trois espèces les plus fréquentes sont Combretum glutinosum Perr. ex DC, Acacia macrostachya Reichenb. ex Benth, Anogeissus leiocarpus (DC.) Guill. & Perr. Le

microsite sur glacis a une richesse spécifique plus élevée et un recouvrement plus important. La surface terrière est plus importante sur les plateaux et augmente en fonction de la densité. Les résultats de ce travail peuvent être utilisés pour servir de référence et de base de comparaison avec d’autres microsites à conditions écologiques comparables. Mots clés : Perturbation, microsite, végétation, Biodiversité ligneuse, réserve de Biosphère, Fina.

Informations supplémentaires